Enfants artistes : L’autorisation parentale

Les enfants artistes qui travaillent dans l’industrie du divertissement, c’est à dire le spectacle, le cinéma, la télévision ou un autre média sont soumis à certaines règles.

Les enfants font partie intégrante du monde du spectacle, ils jouent dans des films à la télé, posent dans les magazines… Toutefois une réelle motivation est nécessaire pour voir apparaître la frimousse de son bambin dans les médias car d’un point de vue juridique, il y a certaines règles à respecter.

Selon l’article L 211 du code du travail, « toute personne désirant engager ou produire pour un spectacle ou une production déterminée, à quelque titre que ce soit (une entreprise de cinéma, de radiophonie, de télévision ou d’enregistrement sonore), un enfant n’ayant pas dépassé l’âge de 16 ans, doit déposer préalablement une demande d’autorisation auprès du Préfet du Département où se trouve le siège de l’entreprise. »

Selon la loi, c’est donc à l’employeur de se charger de la demande d’autorisation, cependant vous y serez logiquement associé.

A titre d’information, vous trouverez ci-dessous une liste d’interdictions :

- Il est interdit de faire travailler un enfant de moins de 3 mois
- Aucune autorisation de travail n’est accordée pour les dimanches et jours fériés (sauf dérogation spécifique pour les spectacles vivants tels que le théâtre ou le cirque)
- Il est impossible de les faire travailler de nuit, c'est-à-dire après 20h
- Les enfants ne peuvent jouer au théâtre qu’à partir de 9 ans
- Durant les vacances scolaires, le temps de travail d’un enfant ne peut représenter plus de 50 % de la durée totale des vacances
- Un enfant ne peut être à la fois rôle et figurant

Vous trouverez ci-après un exemple d’autorisation parentale à envoyer au directeur de casting : Formulaire d'autorisation parentale